La Couronne

Le Canada est une monarchie constitutionnelle. La Couronne au Canada a d'abord été instaurée par les rois de France au XVIe siècle, à titre de province du royaume de France. Des rois et des reines de France et d’Angleterre ont régné sur le Canada depuis 1534. Sous le règne des souverains du Canada, le pays est passé du statut de colonie française à celui de pays indépendant.

Le chef de l’État canadien

Dans la monarchie constitutionnelle d'aujourd'hui, Sa Majesté la Reine Elizabeth II est la Reine du Canada et le chef de l’État canadien. Elle est l'incarnation de la Couronne au Canada.

Dans le système de gouvernement, la Couronne détient le pouvoir de gouverner, mais le confie au gouvernement qui l'assume au nom et pour le bien de la population. La Couronne rappelle au gouvernement en place que la source du pouvoir demeure ailleurs et qu'il n'en a la responsabilité que pour une durée limitée.

Le gouverneur général et les lieutenants-gouverneurs

Le gouverneur général et les dix lieutenants-gouverneurs représentent la Couronne au Canada et agissent au nom de la Reine.

Le rôle et les responsabilités du gouverneur général se résument à assumer plusieurs fonctions au nom de la Reine. Il doit, entre autres, présider l’assermentation du premier ministre, du juge en chef du Canada et des ministres du Cabinet. Certains pouvoirs ne peuvent toutefois être exercés que par la Reine. Les lieutenants-gouverneurs des provinces remplissent des fonctions semblables à l’échelle provinciale.

Le Parlement du Canada

Le Parlement du Canada est composé de la Reine, du Sénat et de la Chambre des communes. Dans les provinces, les législatures sont composées du lieutenant-gouverneur et de l’assemblée élue.

Les représentants de la Reine agissent sur l’avis du premier ministre ou des ministres responsables de la Chambre des communes ou des assemblées législatives provinciales.

Date de modification :