Une entrevue avec Ray Larabie, le concepteur de la police de caractères Canada 150

Ray Larabie a créé la police Canada 150 en développant Mesmerize, l’une de ses polices existantes

Si vous avez joué à un jeu vidéo, ouvert un document informatique ou téléchargé une police de caractères gratuite au cours des 10 dernières années, il y a fort à parier que vous avez vu, sans le savoir, le porte-folio du concepteur de caractères typographiques canadien Ray Larabie.

Propriétaire de l’entreprise Typodermic Fonts Inc., il est un créateur prolifique de polices, dont bon nombre sont distribuées gratuitement en ligne. Ray Larabie a conçu la police de caractères Canada 150 et a offert sa création au gouvernement du Canada dans le cadre des célébrations du 150e anniversaire de la Confédération.

La fascination de ce natif d’Ottawa pour les polices a commencé dans sa jeunesse, en utilisant du lettrage à transfert direct étant enfant, pour passer graduellement à la conception par ordinateur. Il réside actuellement à Nagoya, au Japon, et ses polices apparaissent surtout dans les titres de jeux vidéo comme Grand Theft Auto et Max Payne, et les polices de sa conception OpenType et TrueType sont utilisées par Microsoft et Apple.

Qu’avez‑vous pensé quand vous avez découvert que Canada 150 s’intéressait à votre police?

Oh, j’étais vraiment content! J’avais vu le nouveau logo – j’aime beaucoup le nouveau logo, je l’aime vraiment. De toute évidence, il a été [inspiré par] le [logo du Centenaire de 1967], mais celui de ‘67 est cool!

J’avais un grand logo du Centenaire en plastique sur mon mur quand je vivais à Fenwick, en Ontario, près de Niagara Falls. Je ne sais pas où je l’ai trouvé, dans une vente de garage peut-être, mais j’ai toujours aimé ce logo.

Comment en êtes‑vous venu à concevoir des polices?

J’étais un vrai mordu quand j’étais enfant. À 4 ans, je connaissais déjà les noms des polices, et je trouvais étrange que personne d’autre ne les connaisse. J’apprenais à lire, et j’apprenais à reconnaître les polices en lisant, ce qui n’était pas chose courante, j’imagine.

J’ai commencé à m’intéresser aux ordinateurs dans les années 80, quand j’étais enfant, et j’ai fait des polices avec un semblant de pixels. Au milieu des années 90, j’ai travaillé à un endroit où l’on créait des jeux vidéo et, lorsque je m’ennuyais le soir, j’ai commencé à créer des polices; j’en ai fait gratuitement pendant longtemps. Maintenant, je ne fais que cela.

Étiez‑vous enthousiaste à l’idée de prendre part aux célébrations du 150e anniversaire du Canada grâce à cette conception? Comment avez-vous décidé des langues et des caractères à inclure?

J’étais tout à fait favorable à l’idée de prendre part au 150e anniversaire du Canada. Et pour ce qui est de la question des langues, j’ai décidé que, hé!, pour la fête du Canada, cela pourrait être plaisant pour tout le monde. Une fois que vous vous engagez dans cette voie, il y a plusieurs langues à couvrir.

La police de caractères Canada 150 comprend les caractères latins et les caractères cyrilliques, ainsi que les caractères des langues autochtones du Canada qui sont basés sur la phonétique – est-ce que cela a représenté un défi?

Concevoir des caractères des langues autochtones était nouveau pour moi, quoique la partie phonétique les rend en fait plus logiques – il n’y a qu’une seule façon de le dire. Il n’y a pas de grand guide nulle part pour vous dire quels caractères vous devez utiliser – il y en a des milliers et des milliers.

C’est plus difficile avec les langues lorsque vous ne savez trop si elles sont encore vivantes. Vous devez tout simplement suivre les indices et vous dire, d’accord, vingt personnes parlent encore cette langue, je dois donc l’ajouter.

La police de caractères Canada 150 est accessible gratuitement sur notre site Web, comment espérez‑vous voir les gens l’utiliser?

J’ai toujours aimé les grands panneaux publicitaires (en riant), ou sur le flanc d’un autobus peut‑être, vous savez, des gros trucs! C’est une police d’affichage, elle est censée être utilisée pour les gros titres.

Le public peut obtenir gratuitement la police, de même que le logo Canada 150, au moyen d’un processus de demande simple. La police de caractères est offerte en deux faces : maigre et normale. Elle comprend tous les accents et les caractères latins, les caractères cyrilliques courants, ainsi que les signes syllabiques et diacritiques utilisés dans les langues autochtones du Canada.

Date de modification :