Le vent dans les voiles du Rendez-vous naval 2017

Canada 150
Le Rendez-vous naval attirera les grands voiliers dans un port près de chez vous en 2017!

Prêts à hisser les voiles en 2017? Le Rendez-vous naval pousse le 150e anniversaire de la Confédération vers les eaux internationales. Une flotte de grands voiliers historiques du monde entier visitera un port près de chez vous dans le cadre du Rendez-vous naval 2017 – Course de grands voiliers, un projet Signature pancanadien de Canada 150.

La course transatlantique se déroulera sur 7 000 miles marins et fera escale dans 6 pays, dont le Canada. Jetant l’ancre dans plus de 30 ports canadiens, la flotte complète se réunira pour une grande célébration à Québec. Ce n’est pas tout! Avec l’aide de Sail Training International, la course donne aux jeunes Canadiens la chance de perfectionner leur savoir en mer. Montez à bord et venez rencontrer le président du Rendez-vous naval, François Moreau.

Quelle est la route empruntée par les grands voiliers pendant la course?

Les navires quittent le Royaume-Uni en avril 2017. Ils se dirigent vers Sines, au Portugal, traversent l’Atlantique jusqu’aux Bermudes, puis se rendent à Boston avant de se diriger vers le Canada pour une période de 45 jours. La dernière étape de la course avant le retour en Europe se déroulera entre le Canada et Le Havre, en France.

Dans quels ports et quand le public pourra-t-il voir les voiliers lorsque la course aura atteint les eaux canadiennes?

Du 1er juillet jusqu’à la mi-août, les grands voiliers se rendront dans environ 35 villes de 6 provinces canadiennes. Une flotte de grands voiliers viendra au Canada en provenance de Boston, une autre partira d’Europe et une dernière arrivera des Grands Lacs. La flotte sera partagée entre différentes villes, et dans chaque ville, des festivités gratuites seront organisées pour marquer sa visite. Le contingent complet se réunira à Québec du 18 au 23 juillet.

Comment les jeunes peuvent-ils devenir apprentis matelots pendant la course?

Sail Training International est un organisme à but non lucratif qui organise des courses et coordonne la présence d’apprentis matelots sur les voiliers de l’Europe. Les apprentis matelots ont de 15 à 25 ans. En 2017, on invite les jeunes de partout au Canada à participer à une étape de la course ou à séjourner à bord d’un grand voilier pendant qu’il se trouve en eaux canadiennes. Nous voulons que des jeunes de partout au pays voient les autres provinces et découvrent ce qu'est la vie à bord d’un grand voilier.

Le Rendez-vous naval, une course de grands voiliers, s’arrêtera dans plus de 30 ports canadiens.
D’où est venue l’idée d'inclure la course parmi les célébrations de Canada 150?

Sail Training International a son siège social à Londres, mais son nouveau président est originaire de Toronto. C’est lui qui a proposé que la flotte vienne au Canada en 2017. L’organisme a fait des démarches auprès du maire de Québec en 2011 pour demander à la Ville d’organiser des activités afin de célébrer le 150e anniversaire de Confédération. La Ville a accepté et nous a demandé de l’aider. Rendez-vous Naval est également un organisme à but non lucratif et nous organisons déjà tous les deux ans une semaine de la flotte mettant en vedette les navires gris de la marine pour faire connaître la Marine royale canadienne.

Y a-t-il une raison historique expliquant que les grands voiliers du monde entier souhaitent participer aux célébrations en 2017?

Les grands voiliers de l’Europe avaient presque tous l’habitude de pêcher près de Terre-Neuve dans les années 1940 et 1950. Donc les équipages de ces voiliers veulent revenir au Canada.

Qu’espérez-vous que les gens tirent de l’expérience des grands voiliers?

Il existe de nombreux grands voiliers aux États-Unis, mais ils ne sont pas aussi imposants que les grands voiliers d’Europe. Alors que ces navires viennent jeter l’ancre dans nos ports est vraiment incroyable. Plusieurs de ces voiliers sont en quelque sorte des musées. Dès que vous montez à bord, vous découvrez le navire, bien sûr, mais aussi son histoire. Nous aurons une flotte de navires appartenant à la marine de nombreux pays du monde et une flotte de voiliers privés; il est question ici d’environ 50 grands voiliers. J’étais guide à Québec en 1984 à l’occasion du 350e anniversaire de la découverte du Canada par Jacques Cartier. C’est extraordinaire d’avoir une flotte comme celle-là dans un port comme celui de Québec. Quand on voit ces voiliers, on a l’impression de faire un voyage dans le temps!

Pensez-vous que le Rendez-vous réussira à susciter l'intérêt des gens qui ne connaissent pas très bien le Canada et son histoire?

Je parle de cette activité depuis trois ans en Europe, et chaque fois que je présente le Canada, sa nature et ses grands espaces, tous les propriétaires veulent venir ici avec leur grand voilier. L’enthousiasme pour voir et mieux connaître le Canada est réel.

François Moreau, président du Rendez-vous naval.

Ne manquez pas le Rendez-vous naval, la Course des grands voiliers, qui fera escale dans les ports du Canada en 2017!

Date de modification :